Peut-on arrêter de fumer sans prendre de poids ?

Tabac et poids quelles liaisons ?

Grossir est une phobie qui constitue, notamment chez les femmes, un frein majeur à l’arrêt de la cigarette. Et une problématique qui provoque souvent la rechute. Mais prendre du poids est-il vraiment inévitable à l’arrêt du tabac ? Le point tout de suite.

Une moyenne de 10 kg pour les ‘gros fumeurs’

Si, selon les études, la prise de poids moyenne est d’environ 4 kilos lorsque l’on arrête de fumer, elle peut être bien plus importante, notamment chez les gros fumeurs (plus de 10 cigarettes par jour). Pourquoi ? Tout simplement à cause de l’effet coupe-faim de la cigarette. Mais aussi parce que fumer permet, à activité identique, de brûler davantage de calories (même au repos !). Ainsi, une consommation de 1 paquet de cigarettes/jour (20 à 25 cigarettes) permettrait de dépenser 200 calories en plus… Et de réduire artificiellement son poids de forme de 2 à 5 kg.

Lorsque l’on arrête de fumer, on reprend naturellement les quelques kilos qui nous manquent. Et souvent bien plus, car nous pouvons être saisis de véritables pulsions alimentaires. Il s’agit du syndrome de manque nicotinique. On compense l’envie de fumer par la prise de nourriture, une addiction par une autre.

Pour cela, beaucoup de femmes préfèrent réduire leur espérance de vie que de prendre du poids. Car, que vous soyez, petit (1 à 4 cigarettes), moyen (5 à 10) ou gros fumeur, la cigarette tue !

2 fumeurs sur 3 décèdent des conséquences du tabagisme. Selon une récente étude norvégienne, les petits fumeurs ont 3 fois plus de chance (?) de mourir d’une maladie cardio-vasculaire ou d’un cancer du poumon que les non-fumeurs. Et pour les femmes, ce risque serait même 5 fois plus important. Pour les gros fumeurs, le risque est multiplié par 4. Ces risques s’observent après 5 années seulement de tabagisme quotidien, léger ou important.

Pourtant prendre du poids n’est pas une fatalité. Même pour les gros fumeurs qui, selon une étude publiée dans l »International Journal of Obesity’, prennent en moyenne plus de 10 kg.

 

Arrêt tabac et poids
Arrêt tabac et poids

Comment éviter de grossir ?

Les solutions médicamenteuses (gommes et autres substituts nicotiniques), en prévenant les pulsions alimentaires de début de sevrage, permettent de contrôler son poids après l’arrêt du tabac. Mais ils doivent être accompagnés d’une bonne hygiène de vie :

  • activités physiques régulières,
  • surveillance du poids,
  • régime alimentaire équilibré…

A l’arrêt du tabac, le goût et l’odorat reviennent petit à petit. Nul besoin de rajouter des tonnes de sauce, du sel, du sucre… Privilégiez plutôt les épices et les aromates. Consultez éventuellement une nutritionniste pour faire le point sur vos habitudes alimentaires. Ensemble, vous élaborerez, à votre rythme pour éviter les rechutes, un régime alimentaire qui vous évitera de prendre du poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *